Sélectionner une page

Elle s’appelle Tiffany mais ses 70,000* abonnés Instagram la connaissent plutôt sous son pseudo @thefrenchmadrilene qui fait référence à ses origines françaises, toulousaines pour être précise, et sa vie d’étudiante en médecine dentaire à Madrid.

Son compteur d’abonnés qui s’affole a fait de Tiffany, plutôt réservée à la base, une influenceuse ! Les photos de la joyeuse étudiante ont petit à petit fait place à un feed Instagram très professionnel qui fait rêver !

Nous avons eu l’occasion de lui poser quelques questions pour en savoir plus sur son métier.

(* à l’heure où nous publions cet article)

Qui se sache derrière The French Madrilene ?

Je m’appelle Tiffany Bergougnoux. Je suis une Toulousaine de bientôt 24 ans et j’ai fait mes valises pour étudier la médecine dentaire à Madrid à l’UAX. D’où mon pseudo @thefrenchmadrilene.

En parallèle de mes études je suis créatrice de contenu. Certains diront « influenceuse » mais je trouve que ce terme est un peu péjoratif.

Comment te définirais-tu ?

A la base je suis quelqu’un de très réservé et je manquais de confiance en moi. J’ai eu une adolescence un peu compliquée, je ne faisais pas partie de ces filles remplies de confiance à qui tout semble sourire et je ne l’ai pas toujours bien vécu.

Aujourd’hui cela évolue, j’apprends à prendre confiance en moi et en mon travail. Paradoxalement c’est Instagram contribue à cette évolution. Sur ce réseau je peux laisser libre cours à ma créativité, je m’éclate, je me défoule. Cela me fait du bien et cela me permet de combattre mon stress et de trouver un équilibre qui me convient.

Je suis aussi très proche de ma famille et cela a d’ailleurs été vraiment difficile de les quitter pour aller m’établir à Madrid. Mes parents m’ont aidée en me poussant dans cette voie et aujourd’hui je les en remercie. Ce premier pas m’a permis de faire un métier de rêve et de voyager souvent un peu partout. J’adore les voyages et les découvertes.

Comment et pourquoi as-tu décidé de devenir une influenceuse ?

Je n’ai absolument pas « décidé » de devenir influenceuse. Je ne me suis pas posé cette question, c’est venu petit à petit et un peu par hasard. Je ne pense d’ailleurs pas qu’on puisse décider de devenir influenceuse. On peut en rêver bien entendu mais ce n’était pour autant qu’on y arrivera. Je suis convaincue que l’authenticité fait partie des ingrédients de la réussite.

J’ai commencé à faire du contenu créatif pendant le premier confinement. Une période où nous nous ennuyions tous à la maison. J’ai donc commencé avec ma petite sœur, elle prenait des photos de moi. Nous en faisions de plus en plus et c’est ce qui a pu permettre la naissance de mon contenu.

Aujourd’hui je suis à un point où il est important que toutes mes photos aient un cadre ou racontent une histoire. En fait, elles montrent une journée typique, c’est le but de mes photos. Je crée du contenu créatif dans tout ce que je fais.

Qu’est-ce que le fait d’être un influenceuse t’a apporté?

J’ai beaucoup de chance car j’ai rapidement été soutenue et poussée par de grandes influenceuses ce qui m’a permis de m’y mettre spontanément. Ces partages sont riches. J’en suis super fière et reconnaissante.

J’ai également la chance de travailler avec des marques qui me font rêver, des marques que j’achetais avant même de collaborer avec elles.

Le partage et le fait de travailler travailler au quotidien avec des personnes que l’on ne connaît pas et de pouvoir échanger ses idées est très important pour moi. C’est enrichissant.

Je sais aussi qu’avec les réseaux il faut toujours être sur ses gardes et faire attention. Partager sa vie sur les réseaux cela fait partie du jeu. Mais j’essaie tout de même de protéger ma vie privée, de mettre des limites. Sur mon compte on peut souvent apercevoir les membres de ma famille comme mon copain ou mes parents mais par rapport à l’endroit où je vis, ça reste assez réduit. Je n’aime pas le côté intrusif. J’essaie de garder un bon équilibre entre vie « publique » de créateur de contenu et vie privée essentielle.

Tu combines des études de médecine dentaire à ce métier. Cela ne doit pas être simple de trouver le bon équilibre entre les deux …

En effet, combiner les deux n’est pas évident tous les jours. En tout cas je ne m’ennuie jamais !

Les études c’est toute l’année sans vraiment de répit. Et l’agenda du créateur de contenu est très variable. Il y a des périodes où c’est le rush complet, où les collaborations fusent de toutes parts, et des périodes plus calmes.

Je dois bien avouer que les périodes plus intenses sur Instagram génèrent beaucoup de stress. Je veux tout bien faire bien donc je me donne à 100% que ce soit dans mes études ou sur Instagram. Je ne supporte pas de faire les choses à moitié et ça me demande beaucoup d’énergie.

Même si je suis très fatiguée aujourd’hui, c’est une bonne fatigue car je fais ce que j’aime et je m’éclate donc c’est donc une fatigue positive.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui rêve de devenir influenceuse ?

C’est une question que l’on me pose souvent dans mes messages privés. Je n’ai pas de recette magique. Je n’ai jamais vraiment cherché à devenir une influenceuse et je pense que c’est vraiment important de rester dans cet état d’esprit.

Je partage des photos que j’aime, des vêtements que j’aime porter. C’est de ça qu’il s’agit, de partager mon quotidien avec les autres. De fil en aiguille j’ai commencé à échanger de plus en plus avec des filles que je ne connaissais pas, de partout dans le monde.

C’est selon moi le plus gros point positif aujourd’hui. C’est lorsqu’on ne réfléchit pas et qu’on ne se pose pas trop de questions que les choses évoluent d’elles-mêmes, ça peut prendre du temps mais il faut être patient, c’est le plus important.

Je suis curieuse … quel est le bijou que tu préfères dans ma collection?

Mon bijou préféré est la boucle d’oreille en feuille d’or. Je suis une grande fan des boucles d’oreilles. Sur mon Instagram, je pense que c’est le bijou qui revient le plus souvent. C’est un accessoire qui habille parfaitement pour moi, ça sublime toute une tenue.

Tes boucles d’oreilles feuilles sont mes préférées parce qu’elles ont ce petit côté naturel. C’est comme si on prenait une feuille d’arbre et qu’on la dorait, tout simplement. Elles sont vraiment sublimes. Je les utilise depuis un petit moment maintenant et ce que j’aime aussi c’est qu’elles ne sont pas lourdes pour les oreilles, elles sont agréables à porter.

Je suis aussi une grande fan du reste de ta collection cela dit !

The French Madrilene sur Instagram : @thefrenchmadrilene

 

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetour vers l'eshop
Calcul des frais de livraison
Appliquer le code